Réseau maintenance

Réseau maintenance francophone
Association française des ingénieurs et responsables de maintenance

 

Outils & Services    |    Fréquentes questions    |    Contact    |    Plan du site    |    Adhérents    |    GT
Afim
Adhésion
Association
Régions
 
Actualité

Agenda
Conférences
Lettre & RMD

L'Afim sur la Toile
Suivez l'Afim sur facebook
Suivez l'Afim sur twitter
 

ec@t-npmi

e-catalogue
Afim-Komerko
eCl@ss
Conférences
 

Emploi
Fiches métiers
Trophée Frontinus
Offres / Demandes
Baromètre
Conférences
 
Formation
Formations Afim
Diplômes nationaux
Référentiels formation
SST
Conférences
 
SST - Risques
C'est arrivé...
Sécurafim
Analyse des risques
Données clés
Référentiels SST
Risques & MP
Prévention
Réglementation
Obligation formation
Risques industriels
Conférences
 
Marchés
Observatoire RM
Prestataires
Etudes de marché
Contrat type
Réglementation
Conférences
 
Normalisation
Normes & documents
Glossaire internat.
 
Gestion des actifs
Réglementation
GMAO
Diagnostic
Pathologie
TPM
Immobilier
Conférences
 
Publications
Guide national
Sécurafim
USB Privilège
Sciences & Maint.
Contrat type
Carnet ap. levage
Lettre RMD
Magazine
Ouvrages
GMAO
Diagnostic
Bibliothèque
Presse
 
Rencontres
AG Afim
Forum Afim
Innova-Maint.
Maint. Expo
Préventica
Euromaintenance
Conférences
 
Contacts utiles
Par thème
France
Europe
International
Francophonie
Réseau maintenance dernière 61 - 10 avril 2006
[ Qu'est-ce que Réseau maintenance dernière ? ]
[ Application de la loi Informatique et Libertés ]

 

La professionnalisation par la formation, ça marche

Il y a plus de vingt ans que l'Afim se mobilise pour la professionnalisation des métiers de la maintenance par la formation. A l'heure où les plaintes montent sur la désaffection pour les métiers techniques en général et pour ceux de la maintenance en particulier, à l'heure où certains inscrivent la maintenance en situation de pénurie de main d'œuvre nécessitant d'ouvrir les portes à l'immigration choisie, il n'est pas inutile d'analyser les chiffres.
Depuis 1996, le flux annuel de diplômés de la filière maintenance du BEP au BTS a évolué de 15 600 en 1996 à
15 054 en 2005. Le taux de réussite a oscillé pour sa part entre 67 et 74 %, s'établissant à 72 % en 2005. Dans même temps les dépenses de maintenance ont baissé dans l'industrie de plus de 2 milliards d'€ alors que le chiffre d'affaires augmentait de plus de 110 milliards. Peut-on parler de désaffection pour le métier ?
Pour le BEP MSMA, le nombre de diplômés a évolué de 8 095 en 1996 à 7 235 en 2005, soit une baisse de 10,6 % dans la décennie. Dans le même temps, les bacheliers titulaires du Bacpro MEI sont passés de 5 736 à 5 659 (moins 1,3 % en 10 ans). Pour le BTS MI, les diplômés sont passés de 1 505 à 2160 soit une hausse de 43,5 % dans la même période. Désaffection quand tu nous tiens !
La place qu'occupe l'apprentissage dans la formation aux métiers de la maintenance est intéressante à observer. Pour le BEP qui a fait l'objet d'une baisse des diplômés de 10,6 % dans la période, la part de diplômés par la voie de l'apprentissage est restée stable et peu significative passant de 3 à 5 %. Pour le Bacpro, la part des diplômés par l'apprentissage a évolué de 16 à 22 %. Pour le BTS, dont le nombre de diplômés s'est accru du 43,5 % dans la décennie, la part des diplômés par l'apprentissage est passée de 12 à 35 %. La corrélation entre la part de l'apprentissage et les évolutions d'effectifs par niveau met en évidence que l'attrait des filières est dépendant de l'intérêt que les industriels portent à la formation par l'apprentissage. Dans un contexte de réduction lente des effectifs de maintenance liés à la baisse toujours observable des dépenses de maintenance, les diplômes mis en place depuis plus de 20 ans démontrent que la qualification par la formation par l'apprentissage est bien adaptée aux métiers de la maintenance. L'idée selon laquelle nous serions confrontés à une pénurie de main d'œuvre qualifiée doit être remise en cause. Ce n'est pas en ouvrant la porte à l'immigration pour les métiers de la maintenance que nous allons redonner le moral à nos enfants. Au contraire, nous devons renforcer la voie de l'apprentissage. Concrète, elle donne du sens au métier. Nous ne pouvons demander dans le même temps à l'Etat de réduire les dépenses et nous étonner de la disparition des mini usines dans les établissements d'enseignement. C'est aux industriels que nous sommes de prendre nos responsabilités. Ouvrir les portes des usines aux apprentis, les encadrer par ceux que nous mettons en inactivité forcée dès 57 ou 58 ans malgré nos déclarations de les faire travailler jusqu'à 65 ans, voilà les voies dans lesquelles nous devons tous nous engager. Pour renforcer l'attrait pour le BEP, nous devons proposer 2000 postes d'apprentis tout simplement au lieu des 330 actuels.

Sources : Education nationale pour les effectifs de formation, Observatoire de la maintenance industrielle pour les données économiques

 

 

[ Qu'est-ce que Réseau maintenance dernière ? ]

retour

Réseau maintenance dernière est le moyen mis en place par l'Afim afin de vous informer rapidement et ainsi vous faire gagner du temps. A raison d'une à deux fois par mois nous vous fournirons des informations sur le métier et ses réalisations. Vous pouvez réagir et nous faire part de vos attentes et suggestions. Le forum de discussion du Réseau maintenance est également à votre disposition. Il vous permet de questionner le Réseau maintenance sur des problèmes spécifiques et de bénéficier de la compétence des spécialistes qui font la profession.

Si vous retransmettez ce bulletin, pourquoi ne pas encourager vos amis et collègues à s'y abonner. Cela nous aidera à jauger la popularité du service. Si vous souhaitez ne plus être destinataire de Réseau maintenance dernière, signalez-le nous par un courrier électronique précisant l'adresse à désabonner envoyé à : afim@afim.asso.fr.

Réseau maintenance dernière est diffusé à 12 500 personnes.
Directeur de la publication : Claude Pichot (01 56 56 29 29)

 

 

[ Application de la loi Informatique et Libertés ]

retour

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à afim@afim.asso.fr.

Copyright Afim© 2020 - Mentions légales