Réseau maintenance

Réseau maintenance francophone
Association française des ingénieurs et responsables de maintenance

 

Outils & Services    |    Fréquentes questions    |    Contact    |    Plan du site    |    Adhérents    |    GT
Afim
Adhésion
Association
Régions
 
Actualité

Agenda
Conférences
Lettre & RMD

L'Afim sur la Toile
Suivez l'Afim sur facebook
Suivez l'Afim sur twitter
 

ec@t-npmi

e-catalogue
Afim-Komerko
eCl@ss
Conférences
 

Emploi
Fiches métiers
Trophée Frontinus
Offres / Demandes
Baromètre
Conférences
 
Formation
Formations Afim
Diplômes nationaux
Référentiels formation
SST
Conférences
 
SST - Risques
C'est arrivé...
Sécurafim
Analyse des risques
Données clés
Référentiels SST
Risques & MP
Prévention
Réglementation
Obligation formation
Risques industriels
Conférences
 
Marchés
Observatoire RM
Prestataires
Etudes de marché
Contrat type
Réglementation
Conférences
 
Normalisation
Normes & documents
Glossaire internat.
 
Gestion des actifs
Réglementation
GMAO
Diagnostic
Pathologie
TPM
Immobilier
Conférences
 
Publications
Guide national
Sécurafim
USB Privilège
Sciences & Maint.
Contrat type
Carnet ap. levage
Lettre RMD
Magazine
Ouvrages
GMAO
Diagnostic
Bibliothèque
Presse
 
Rencontres
AG Afim
Forum Afim
Innova-Maint.
Maint. Expo
Préventica
Euromaintenance
Conférences
 
Contacts utiles
Par thème
France
Europe
International
Francophonie
Réseau maintenance dernière 59 - 7 mars 2006
[ Qu'est-ce que Réseau maintenance dernière ? ]
[ Application de la loi Informatique et Libertés ]

 

Vilfrido, réveille toi, ils sont devenus fous !

L'économiste Vilfrido Pareto (1848-1923), doit se retourner dans sa tombe. Lui qui nous a enseigné que 20 % des causes produisait 80 % des effets. Et à ne pas nous tromper de cible en nous attaquant inutilement aux problèmes qui consomment 80 % des ressources pour produire seulement 20 % des effets escomptés !

Aujourd'hui, selon les données statistiques du Ministère de l'Education, pour les diplômés des filières DUT GIM, 66 % des intégrations dans le monde du travail se font au travers de contrats à durée indéterminée (CDI), 14,6 % en CDD, 8,5 % en intérim, 7,3 % avec le statut de fonctionnaire, 3,6 %, entre contrats de qualification et autres contrats. 26,7 % de ces nouveaux entrants (CDD, interim, contrats de qualification et autres) se retrouvent ainsi avec un emploi précaire.

Plus largement, l'analyse des offres d'emploi en maintenance montre que 77 % des offres d'emplois concernent des diplômés débutants (BEP, Bac MEI, BTS MI, DUT GIM). Et que pour cette catégorie 60 % des contrats sont proposés en CDI, 3 % en CDD, 37 % en intérim.

Dans un contexte où l'attrait des jeunes pour les métiers techniques en général est posé et plus particulièrement pour ceux de la maintenance, que faire pour motiver les jeunes ? La réponse du gouvernement est le CPE qui va donner plus de souplesse aux employeurs. Quels effets attendre de ce dispositif pour les métiers de la maintenance ?

Ainsi, pour favoriser l'insertion des 26,7 % jeunes diplômés des filières DUT GIM en situation précaire, le dispositif produira aussi son effet sur les 66 % qui s'intègrent aujourd'hui sans difficulté en CDI dès leur sortie du système de formation. Comme le statut de fonctionnaire n'est pas touché par le CPE, ne soyons pas étonné si l'un des effets de la mesure entraînait un regain d'attrait vers la fonction publique réputée stable par rapport aux métiers de l'industrie. Ainsi pour valoriser des métiers qui n'enthousiasment guère mais qui constituent des débouchés techniques solides, le CPE va rendre précaire l'emploi de 92,7 % de jeunes diplômés dont 66 % disposaient avec un CDI d'une perspective stable dès leur sortie du système éducatif et les encourager à devenir fonctionnaire. Avec le CPE, le gouvernement vient d'inventer le Principe de Pareto à l'Envers. Le PPE, principe qui s'énonce ainsi : comment avec quelques lignes dans le Code du Travail réduire à néant ce qui constituait un atout pour la filière maintenance.

Comment peut-on être aussi fâché avec les jeunes, l'économie et le bon sens ?

 

 

[ Qu'est-ce que Réseau maintenance dernière ? ]

retour

Réseau maintenance dernière est le moyen mis en place par l'Afim afin de vous informer rapidement et ainsi vous faire gagner du temps. A raison d'une à deux fois par mois nous vous fournirons des informations sur le métier et ses réalisations. Vous pouvez réagir et nous faire part de vos attentes et suggestions. Le forum de discussion du Réseau maintenance est également à votre disposition. Il vous permet de questionner le Réseau maintenance sur des problèmes spécifiques et de bénéficier de la compétence des spécialistes qui font la profession.

Si vous retransmettez ce bulletin, pourquoi ne pas encourager vos amis et collègues à s'y abonner. Cela nous aidera à jauger la popularité du service. Si vous souhaitez ne plus être destinataire de Réseau maintenance dernière, signalez-le nous par un courrier électronique précisant l'adresse à désabonner envoyé à : afim@afim.asso.fr.

Réseau maintenance dernière est diffusé à 12 500 personnes.
Directeur de la publication : Claude Pichot (01 56 56 29 29)

 

 

[ Application de la loi Informatique et Libertés ]

retour

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à afim@afim.asso.fr.

Copyright Afim© 2020 - Mentions légales