Réseau maintenance

Réseau maintenance francophone
Association française des ingénieurs et responsables de maintenance

 

Outils & Services    |    Fréquentes questions    |    Contact    |    Plan du site    |    Adhérents    |    GT
Afim
Adhésion
Association
Régions
 
Actualité

Agenda
Conférences
Lettre & RMD

L'Afim sur la Toile
Suivez l'Afim sur facebook
Suivez l'Afim sur twitter
 

ec@t-npmi

e-catalogue
Afim-Komerko
eCl@ss
Conférences
 

Emploi
Fiches métiers
Trophée Frontinus
Offres / Demandes
Baromètre
Conférences
 
Formation
Formations Afim
Diplômes nationaux
Référentiels formation
SST
Conférences
 
SST - Risques
C'est arrivé...
Sécurafim
Analyse des risques
Données clés
Référentiels SST
Risques & MP
Prévention
Réglementation
Obligation formation
Risques industriels
Conférences
 
Marchés
Observatoire RM
Prestataires
Etudes de marché
Contrat type
Réglementation
Conférences
 
Normalisation
Normes & documents
Glossaire internat.
 
Gestion des actifs
Réglementation
GMAO
Diagnostic
Pathologie
TPM
Immobilier
Conférences
 
Publications
Guide national
Sécurafim
USB Privilège
Sciences & Maint.
Contrat type
Carnet ap. levage
Lettre RMD
Magazine
Ouvrages
GMAO
Diagnostic
Bibliothèque
Presse
 
Rencontres
AG Afim
Forum Afim
Innova-Maint.
Maint. Expo
Préventica
Euromaintenance
Conférences
 
Contacts utiles
Par thème
France
Europe
International
Francophonie

Réseau maintenance dernière 307- 7 juillet 2015
[ Qu'est-ce que Réseau maintenance dernière ? ]
[ Application de la loi Informatique et Libertés ]

L'énergie, toujours source du danger en maintenance.

Ca se passe bien au XXI ème siècle, pendant l'arrêt de la tranche n°2 de la centrale de Paluel lors de l'opération de remplacement des tubes du condenseur en vue de porter sa durée de vie à 40 ans. Rien d'une opération improvisée ou réalisée en urgence car elle fait partie des travaux du grand carénage de la centrale débuté en mai 2015 pour 250 jours. C'est une opération classique sur un condenseur qui consiste à remplacer les 9000 tubes en titane du faisceau. Découper les tubes usagés est le préalable à la mise en place d'un nouveau faisceau. Et un feu de titane est toujours à redouter car le titane brûle dans l'air comme l'aluminium ou le magnésium. Que reste-t-il du faisceau après un incendie? Une question se pose sur le procédé utilisé pour la découpe des tubes en titane alors que le risque d'incendie est avéré et que dans ce cas il est effectivement survenu. Si le plan d'urgence interne (PUI) a bien fonctionné, il aura fallu plus de 6 heures à 71 pompiers pour en venir à bout. Cependant, il est surprenant d'apprendre qu'un feu de titane a pu se déclarer lors de l'opération, ce qui signifie que sa survenance n'était pas évitée par le plan de prévention. Ou pour le moins que le procédé mis en œuvre n'éliminait pas le risque de feu de titane. La publication du plan de prévention détaillé de l'opération permettrait de comprendre où était la faille dans le dispositif de prévention des risques. Encore une fois, c'est l'énergie présente qui engendre le danger. Mais l'énergie de déclenchement d'un feu de titane était-elle bien identifiée ? Et quels moyens d'empêcher sa survenance étaient prévus ? Au-delà d'un événement dont le plan de prévention aurait dû empêcher la survenance, quelles conséquences sur le délai de remise en état et sur la santé structurelle du condenseur. Le danger provient de l'énergie présente ou mise en œuvre lors des interventions de maintenance. Tant que les rapports de tels incidents ne seront pas accessibles aux acteurs de la maintenance, " la faute à pas de chance " remplacera l'analyse de la compréhension des phénomènes incriminés. Et retardera d'autant la mise eu point de procédés et de processus d'intervention sans danger pour les intervenants, le matériel et l'environnement. Pour éliminer les accidents liés aux défauts de consignation des énergies, mettez en place Securafim.
Pour mémoire on lira le rapport d'incident publié par EDF.
Incendie éteint sur l'unité de production n°2 et levée du dispositif interne de mobilisation
Publié le 04/07/2015
L'incendie, qui s'était déclaré dans la nuit du 2 au 3 juillet en salle des machines de l'unité de production n°2 de la centrale de Paluel, a été déclaré éteint par les pompiers vendredi 3 juillet à 22h50. En parallèle, le Plan d'Urgence Interne a été levé par la direction de la centrale.Le diagnostic du matériel endommagé se poursuit. Cet événement n'a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations ni sur l'environnement. Les trois autres unités de production de la centrale de Paluel fonctionnent normalement et sont à disposition du réseau électrique national.
Incendie à Paluel : analyses en cours
Publié le 03/07/2015 Dans la nuit du 2 au 3 juillet, un incendie s'est produit en salle des machines de l'unité de production n°2 de la centrale de Paluel, en partie non nucléaire.
L'incendie a été maîtrisé par les pompiers à 4h45. Il n'y a pas de blessé. Il n'y a aucune conséquence sur la sûreté des installations ni sur l'environnement. Le foyer de l'incendie provenait du condenseur*, où des travaux étaient en cours, dans le cadre de l'arrêt programmé pour maintenance de l'unité de production. Les équipes de la centrale restent mobilisées aux côtés des pompiers pour surveiller l'installation, dans le cadre du Plan d'Urgence Interne déclenché dès hier soir.
Une intervention est en cours de préparation sur le matériel endommagé afin de disposer d'un diagnostic complet. Les trois autres unités de production de la centrale de Paluel fonctionnent normalement. L'Autorité de Sûreté Nucléaire, la Préfecture, la CLIN et les Maires de proximité sont tenus informés de l'évolution de la situation.* Le condenseur : sa fonction est de condenser la vapeur sortant de la turbine via un appareil formé de milliers de tubes en titane dans lesquels circule de l'eau froide prélevée dans la Manche.
Incendie maitrisé à la centrale de Paluel
Publié le 03/07/2015 Le 3 juillet à 4h45, les pompiers ont maitrisé l'incendie qui avait débuté le 2 juillet à 22h30, sur l'unité de production n°2 de la centrale de Paluel, dans la salle des machines, partie non nucléaire des installations.
71 pompiers ont été mobilisés pour maîtriser un feu de métal (titane) qui a demandé une expertise spécifique. Ils restent sur place pour assurer la surveillance. Dans le cadre de l'arrêt programmé en cours de l'unité de production n°2, le condenseur* fait l'objet d'une rénovation complète, consistant à remplacer tous les tubes en titane qui le composent. Le départ de feu aurait pour origine les travaux en cours sur ce condenseur et est resté limité à cette partie de l'installation. Dès l'alerte, l'ensemble du personnel présent sur les lieux a été évacué. Il n'y a pas de blessé et pas de conséquence sur la sûreté de l'installation.L'Autorité de Sûreté Nucléaire, la Préfecture, la CLIN et les Maires de proximité ont été informés. Les trois autres unités de production de la centrale de Paluel fonctionnent normalement.

[ Qu'est-ce que Réseau maintenance dernière ? ]

retour

Réseau maintenance dernière est le moyen mis en place par l'Afim afin de vous informer rapidement et ainsi vous faire gagner du temps. A raison d'une à deux fois par mois nous vous fournirons des informations sur le métier et ses réalisations. Vous pouvez réagir et nous faire part de vos attentes et suggestions et questionner le Réseau maintenance sur des problèmes spécifiques et bénéficier de la compétence des spécialistes du métier.

Si vous retransmettez ce bulletin, pourquoi ne pas encourager vos amis et collègues à s'y abonner. Cela nous aidera à jauger la popularité du service. Si vous souhaitez ne plus être destinataire de Réseau maintenance dernière, signalez-le nous par un courrier électronique précisant l'adresse à désabonner envoyé à : afim@afim.asso.fr.

Réseau maintenance dernière est diffusé à 15 500 personnes.
Directeur de la publication : Claude Pichot (01 56 56 29 29)

[ Application de la loi Informatique et Libertés ]

retour

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à afim@afim.asso.fr.

Copyright Afim© 2020 - Mentions légales