Réseau maintenance

Réseau maintenance francophone
Association française des ingénieurs et responsables de maintenance

 

Outils & Services    |    Fréquentes questions    |    Contact    |    Plan du site    |    Adhérents    |    GT
Afim
Adhésion
Association
Régions
 
Actualité

Agenda
Conférences
Lettre & RMD

L'Afim sur la Toile
Suivez l'Afim sur facebook
Suivez l'Afim sur twitter
 

ec@t-npmi

e-catalogue
Afim-Komerko
eCl@ss
Conférences
 

Emploi
Fiches métiers
Trophée Frontinus
Offres / Demandes
Baromètre
Conférences
 
Formation
Formations Afim
Diplômes nationaux
Référentiels formation
SST
Conférences
 
SST - Risques
C'est arrivé...
Sécurafim
Analyse des risques
Données clés
Référentiels SST
Risques & MP
Prévention
Réglementation
Obligation formation
Risques industriels
Conférences
 
Marchés
Observatoire RM
Prestataires
Etudes de marché
Contrat type
Réglementation
Conférences
 
Normalisation
Normes & documents
Glossaire internat.
 
Gestion des actifs
Réglementation
GMAO
Diagnostic
Pathologie
TPM
Immobilier
Conférences
 
Publications
Guide national
Sécurafim
USB Privilège
Sciences & Maint.
Contrat type
Carnet ap. levage
Lettre RMD
Magazine
Ouvrages
GMAO
Diagnostic
Bibliothèque
Presse
 
Rencontres
AG Afim
Forum Afim
Innova-Maint.
Maint. Expo
Préventica
Euromaintenance
Conférences
 
Contacts utiles
Par thème
France
Europe
International
Francophonie
Réseau maintenance dernière 277 - 12 août 2014
[ Qu'est-ce que Réseau maintenance dernière ? ]
[ Application de la loi Informatique et Libertés ]

Essayez les pannes ou les accidents si vous trouvez que la maintenance coûte cher…

 

Contraindre les budgets de maintenance est le plus mauvais calcul en termes de sécurité, de service rendu et de profit durable. Combien faudra-t-il encore d'accidents graves et de morts, combien encore de pannes de réseaux de communication pour que les décideurs le comprennent ?
Les pannes ne découlent pas des tableaux de bord mais de la fatigue des matériels résultant de leur degré de sollicitations. Les conséquences des pannes ? Des anomalies de fonctionnement, des échauffements, des ruptures de composants, ... Ce qui, a minima, entraine la perte du résultat attendu mais conduit aussi à des accidents de personnes, à des atteintes à l'environnement et à des catastrophes.
Les pannes, comme les accidents sont des événements rarement liés à la force majeure. Ils découlent du déficit de prise en compte des effets des énergies pouvant être libérées. Et de programmes de maintenance ne couvrant pas tous les modes de défaillance prévisibles des matériels et des systèmes. Le déficit de maintenance prend sa racine dans les défauts de surveillance des composants critiques, des zones chargées ou des capteurs de sécurité…
La nature a vite fait de reprendre ses droits sur un ouvrage sans surveillance. Les efforts engendrés par la croissance de végétaux non désirés conduisent des bâtiments, des équipements ou des ouvrages à la ruine. De même que l'élévation de la température ambiante provoque des dilatations pouvant conduire à la rupture des composants. Ou à des échauffements anormaux de l'électronique qui délivre alors des informations erronées.
Garder en état les matériels, les équipements, les infrastructures, les ouvrages, c'est se préoccuper de l'effet des énergies auxquelles ils sont soumis ou risquent de l'être. Se préoccuper des pannes, c'est analyser les conséquences des énergies présentes ou potentielles sur les équipements. Lesquelles découlent de la fréquence des sollicitations, de leur intensité et de leur durée.
Depuis quand les éclisses rompues à Brétigny sur Orge étaient installées et quand, comment et à quelle périodicité leur santé a été contrôlée ? Seule la réponse à ces questions permettra d'améliorer la sécurité des trains au passage des aiguillages. Comme la connaissance des causes de la défaillance qui a privé récemment 3,8 millions abonnés de SFR de communications pendant près de 5 heures. En cause, un HLR (home location register), un équipement stratégique pour localiser et connecter les abonnés. " Un équipement qui n'aurait jamais dû tomber en panne " mais qui avait été à l'origine d'une panne massive de 11 heures sur le réseau d'Orange en 2012 !
N'en déplaise aux tenants de la primauté du modèle économique sur le modèle technologique, les matériels défaillent selon des lois qui n'ont rien à voir avec les lois du moment (loi du marché, de la mondialisation, etc.). Les matériels se moquent des dogmes, ils cassent quand les contraintes dépassent les limites de calcul, selon les lois de la mécanique. Ils s'échauffent selon les lois de la thermique et quand les échauffements sont trop élevés, les informations erronées ou l'incendie ne sont jamais loin.
La maîtrise de la technologie est au cœur de l'efficacité. Si " science sans conscience n'est que ruine de l'âme", les patrimoines sans maintenance ne sont que des ruines en devenir. Il est grand temps de développer les méthodes de prévention des dysfonctionnements, ce qui nécessite d'investir dans la matière grise et la formation technologique. Donc de dépenser plus, pour fonctionner plus et gagner plus.[ Lire la suite sur la Lettre de la Maintenance n°165...]

[ Qu'est-ce que Réseau maintenance dernière ? ]

retour

Réseau maintenance dernière est le moyen mis en place par l'Afim afin de vous informer rapidement et ainsi vous faire gagner du temps. A raison d'une à deux fois par mois nous vous fournirons des informations sur le métier et ses réalisations. Vous pouvez réagir et nous faire part de vos attentes et suggestions. Le forum de discussion du Réseau maintenance est également à votre disposition. Il vous permet de questionner le Réseau maintenance sur des problèmes spécifiques et de bénéficier de la compétence des spécialistes qui font la profession.

Si vous retransmettez ce bulletin, pourquoi ne pas encourager vos amis et collègues à s'y abonner. Cela nous aidera à jauger la popularité du service. Si vous souhaitez ne plus être destinataire de Réseau maintenance dernière, signalez-le nous par un courrier électronique précisant l'adresse à désabonner envoyé à : afim@afim.asso.fr.

Réseau maintenance dernière est diffusé à 12 500 personnes.
Directeur de la publication : Claude Pichot (01 56 56 29 29)

[ Application de la loi Informatique et Libertés ]

retour

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à afim@afim.asso.fr.

Copyright Afim© 2020 - Mentions légales