Réseau maintenance

Réseau maintenance francophone
Association française des ingénieurs et responsables de maintenance

 

Outils & Services    |    Fréquentes questions    |    Contact    |    Plan du site    |    Adhérents    |    GT
Afim
Adhésion
Association
Régions
 
Actualité

Agenda
Conférences
Lettre & RMD

L'Afim sur la Toile
Suivez l'Afim sur facebook
Suivez l'Afim sur twitter
 

ec@t-npmi

e-catalogue
Afim-Komerko
eCl@ss
Conférences
 

Emploi
Fiches métiers
Trophée Frontinus
Offres / Demandes
Baromètre
Conférences
 
Formation
Formations Afim
Diplômes nationaux
Référentiels formation
SST
Conférences
 
SST - Risques
C'est arrivé...
Sécurafim
Analyse des risques
Données clés
Référentiels SST
Risques & MP
Prévention
Réglementation
Obligation formation
Risques industriels
Conférences
 
Marchés
Observatoire RM
Prestataires
Etudes de marché
Contrat type
Réglementation
Conférences
 
Normalisation
Normes & documents
Glossaire internat.
 
Gestion des actifs
Réglementation
GMAO
Diagnostic
Pathologie
TPM
Immobilier
Conférences
 
Publications
Guide national
Sécurafim
USB Privilège
Sciences & Maint.
Contrat type
Carnet ap. levage
Lettre RMD
Magazine
Ouvrages
GMAO
Diagnostic
Bibliothèque
Presse
 
Rencontres
AG Afim
Forum Afim
Innova-Maint.
Maint. Expo
Préventica
Euromaintenance
Conférences
 
Contacts utiles
Par thème
France
Europe
International
Francophonie
Réseau maintenance dernière 226 - 26 novembre 2012
[ Qu'est-ce que Réseau maintenance dernière ? ]
[ Application de la loi Informatique et Libertés ]

 

Consignation des équipements de travail : la démarche Sécurafim®

50 % des accidents graves ou mortels sont liés à un défaut de condamnation ! Avec la formation-action Sécurafim®, attaquez les causes des accidents avec vos techniciens pour identifier et repérer méthodiquement les points de condamnation.

La démarche Sécurafim® a été validée par un groupe de travail commun Afim-INRS
Afim Sécurafim
L'Afim et l'INRS en assurent conjointement la promotion

Avec la journée formation-action Consignation des équipements de travail : la démarche Sécurafim®Programme détaillé ], un spécialiste de la sécurité accompagne vos équipes sur le terrain pour l’analyse et la mise en œuvre du management visuel des condamnations sur quelques machines.

Tous les outils nécessaires à l'analyse des risques et au déploiement de la démarche sur le terrain sont fournis : progiciel, affichettes signalétiques, modèles de fiches de condamnation... Avec cette formation-action, vous initiez la démarche, formez vos techniciens et équipez les machines clés. Vous mettez vos intervenants en sécurité pour 1500 € HT si vous êtes membres de l’Afim, 1875 € HTpour les non-membres (hors frais de déplacement du formateur). L’accompagnement pour la généralisation de la démarche à tous vos équipements peut aussi vous être proposé par l’Afim.

 

En savoir plus sur le défaut de condamnation des énergies et Sécurafim®...

Le défaut de condamnation des énergies est l'une des causes les plus fréquentes d'accidents graves dont sont victimes les intervenants de maintenance. Doigts coupés, mains écrasées, bras arrachés sont des accidents consécutifs à la libération des énergies dangereuses au moment des interventions. En cause le plus souvent, une condamnation non exhaustive des énergies faute d'une vision d'ensemble des énergies présentes et des organes de condamnation. Pour les employeurs, la conséquence économique est de devoir consacrer 6,5 % du salaire brut aux cotisations accidents et maladies professionnelles, à l'heure où le coût du travail reste toujours une variable importante de la compétitivité. Les retours d'expérience de la mise en place de la démarche Sécurafim® démontrent qu'avec les pratiques antérieures à la démarche Sécurafim®, au moins une condamnation des énergies résiduelles était ignorée.

De trop nombreuses interventions se font sans la certitude que la réalimentation intempestive des actionneurs électriques est impossible. On compte sur l'ouverture d'une trappe de visite pour condamner l'énergie électrique mais rien n'interdit de la refermer alors qu'un intervenant se trouve à l'intérieur de la machine. La coupure de l'alimentation électrique d'un compresseur n'est pas associée à la mise à l'air de la capacité pneumatique avant une intervention sur le circuit pneumatique. La butée mécanique qui empêche la fermeture intempestive d'une table élévatrice, ou celle qui empêche la rotation du rotor à cage d'écureuil d'un ventilateur dont on vient de retirer la liaison au moteur ne sont pas toujours présentes ni visibles pour les intervenants. Dans l'entrelacs des tuyauteries d'alimentation hydrauliques ou pneumatiques, il n'est pas aisé d'identifier la vanne qui devrait être absolument fermée avant d'intervenir. Et quand il faut dépanner rapidement, les intervenants n'ont pas toujours la vision correcte des risques encourus et des dangers présents.

C'est la raison pour laquelle, l'Afim a développé Sécurafim® en s'appuyant sur son expérience. La démarche repose sur l'analyse des risques liés à l'intervention. Pour ce faire, le progiciel PARI Maintenance permet l'identification des risques et de déterminer les points de condamnation. Chaque machine, sous-ensemble, chaque local dans lequel se trouvent des équipements à maintenir est analysé et une fiche regroupant les points de condamnation est établie pour chaque bien. Sur chacun des biens, des affichettes sont apposées à chaque point de condamnation. Les intervenants disposent ainsi d'une vue d'ensemble des points de condamnation des énergies avec la fiche de condamnation apposée dans l'environnement immédiat du bien. Mais ils disposent aussi des repères visuels constitués par les affichettes Sécurafim® attachées aux organes de condamnation eux-mêmes. C'est en rendant visibles les points de condamnation que l'attention des intervenants peut être mobilisée pour une meilleure condamnation, améliorant ainsi immédiatement leur sécurité.

 

 

[ Qu'est-ce que Réseau maintenance dernière ? ]

retour

Réseau maintenance dernière est le moyen mis en place par l'Afim afin de vous informer rapidement et ainsi vous faire gagner du temps. A raison d'une à deux fois par mois nous vous fournirons des informations sur le métier et ses réalisations. Vous pouvez réagir et nous faire part de vos attentes et suggestions. Le forum de discussion du Réseau maintenance est également à votre disposition. Il vous permet de questionner le Réseau maintenance sur des problèmes spécifiques et de bénéficier de la compétence des spécialistes qui font la profession.

Si vous retransmettez ce bulletin, pourquoi ne pas encourager vos amis et collègues à s'y abonner. Cela nous aidera à jauger la popularité du service. Si vous souhaitez ne plus être destinataire de Réseau maintenance dernière, signalez-le nous par un courrier électronique précisant l'adresse à désabonner envoyé à : afim@afim.asso.fr.

Réseau maintenance dernière est diffusé à 12 500 personnes.
Directeur de la publication : Claude Pichot (01 56 56 29 29)

 

 

[ Application de la loi Informatique et Libertés ]

retour

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à afim@afim.asso.fr.

Copyright Afim© 2020 - Mentions légales