Réseau maintenance

Réseau maintenance francophone
Association française des ingénieurs et responsables de maintenance

 

Outils & Services    |    Fréquentes questions    |    Contact    |    Plan du site    |    Adhérents    |    GT
Afim
Adhésion
Association
Régions
 
Actualité

Agenda
Conférences
Lettre & RMD

L'Afim sur la Toile
Suivez l'Afim sur facebook
Suivez l'Afim sur twitter
 

ec@t-npmi

e-catalogue
Afim-Komerko
eCl@ss
Conférences
 

Emploi
Fiches métiers
Trophée Frontinus
Offres / Demandes
Baromètre
Conférences
 
Formation
Formations Afim
Diplômes nationaux
Référentiels formation
SST
Conférences
 
SST - Risques
C'est arrivé...
Sécurafim
Analyse des risques
Données clés
Référentiels SST
Risques & MP
Prévention
Réglementation
Obligation formation
Risques industriels
Conférences
 
Marchés
Observatoire RM
Prestataires
Etudes de marché
Contrat type
Réglementation
Conférences
 
Normalisation
Normes & documents
Glossaire internat.
 
Gestion des actifs
Réglementation
GMAO
Diagnostic
Pathologie
TPM
Immobilier
Conférences
 
Publications
Guide national
Sécurafim
USB Privilège
Sciences & Maint.
Contrat type
Carnet ap. levage
Lettre RMD
Magazine
Ouvrages
GMAO
Diagnostic
Bibliothèque
Presse
 
Rencontres
AG Afim
Forum Afim
Innova-Maint.
Maint. Expo
Préventica
Euromaintenance
Conférences
 
Contacts utiles
Par thème
France
Europe
International
Francophonie
Réseau maintenance dernière 188 - 23 mars 2012
[ Qu'est-ce que Réseau maintenance dernière ? ]
[ Application de la loi Informatique et Libertés ]

 

Laplace, Lagrange, Monge, Berthollet… réveillez les ingénieurs, les philistins sont de retour

La méthode est simple. Supprimer deux normes anciennes chaque fois qu'il s'en crée une nouvelle pour simplifier la vie des industriels. Appliquant ce principe aux normes de maintenance, nous pourrions ainsi supprimer les normes de terminologie et de concepts, puis sans coup férir supprimer les normes relatives à la documentation technique. Par analogie, chaque fois qu'apparaîtra un nouveau produit dans le domaine électrique ou électronique, deux normes concernant les produits mécaniques pourraient être supprimées, le tout à la discrétion des ministres. Finies les normes ISO du siècle dernier sur les roulements, les vis et les boulons, les aciers, au profit d'une norme nouvelle en électricité. Et de nouveaux degrés de liberté pour les industriels enfin redevenus libres de fabriquer des roulements sans contrainte dimensionnelle internationale. De même, les fabricants de forets seront enfin libérés du carcan des diamètres normalisés. Les angles d'hélices et les matériaux enfin libérés des contraintes des normes anciennes engendreront une innovation nouvelle. Les fabricants de vis et de boulons pourront aussi varier à l'infini les diamètres et les pas.

Les normes brident l'imagination et l'innovation. Les supprimer ouvre un champ nouveau pour les entreprises innovantes. Dans la chaine des fabrications, plus besoin de se référer aux mêmes normes, aux mêmes dimensions pour produire, forets, vis, écrous, tarauds, filières, roulements, etc. Ainsi les industriels retrouveront le goût de l'innovation utile et du succès sur les marchés en développant pour chaque produit des adaptateurs dimensionnels automatiques capables de modifier leurs dimensions pour s'adapter à celles des objets qui leur sont liés. Une nouvelle norme dans la domotique permettrait de supprimer les normes anciennes concernant les dimensions des portes et des fenêtres. Des marchés complémentaires innovants pourraient ainsi se développer dans le domaine des adaptateurs dimensionnels robotisés traitant à la fois de l'élargissement et du rétrécissement nécessaire à leur application. Dans le domaine électrique, une nouvelle norme de produit permettrait de supprimer les normes concernant les matériaux et les sections des conducteurs. Enfin libérés de ces contraintes normatives, les industriels pourront développer les câbles électriques à variation automatique de section en fonction de l'intensité du courant qui les traverse. Dans le domaine routier, les routes à largeur variable pourraient enfin voir le jour, rompant avec l'immobilisme de la Direction des routes. La voie de droite, toujours mal utilisée par les automobilistes pourrait être enfin supprimée, ce qui permettrait en moyenne d'économiser entre la moitié et un tiers d'investissements inutiles sur les autoroutes. Pour les automobiles, les autobus et les trains, les normes fixant le nombre de places seront abrogées au profit d'une norme concernant leur capacité auto-adaptative. Le champ de l'innovation serait libre pour développer des véhicules intelligents à taille variable en fonction du nombre instantané de passagers, pour en finir avec les autobus et les trains circulant à vide.

Si la mesure visant à supprimer deux normes anciennes pour une nouvelle est porteuse d'avenir, elle ne va pas assez loin. La véritable entrave à l'innovation est le système international des poids et mesures. En fixant la même valeur aux unités de mesure, ce système a conduit à l'uniformisation du monde et des produits. Or nous savons tous, avec la libéralisation du trafic des voyageurs, que le prix payé, comme d'ailleurs le temps de trajet, diffèrent à l'aller et au retour. Si nous acquittons un prix différent à l'aller et au retour et si le temps est aussi différent à l'aller et au retour, c'est bien parce que la distance qui sépare deux points dépend du sens de parcours. Avec l'argent comme unité nouvelle, les unités obsolètes les plus anciennes et les plus contraignantes, le mètre et la seconde seront supprimées. La liberté de mesurer, bâillonnée en 1789, puis établie à Paris en convention internationale en 1875 prive chacun de la liberté dimensionnelle à laquelle il est en droit d'aspirer.

Laplace, Lagrange, Monge, Berthollet… réveillez les ingénieurs, les philistins sont de retour.

Claude Pichot
Président de l'Afim

 

 

[ Qu'est-ce que Réseau maintenance dernière ? ]

retour

Réseau maintenance dernière est le moyen mis en place par l'Afim afin de vous informer rapidement et ainsi vous faire gagner du temps. A raison d'une à deux fois par mois nous vous fournirons des informations sur le métier et ses réalisations. Vous pouvez réagir et nous faire part de vos attentes et suggestions. Le forum de discussion du Réseau maintenance est également à votre disposition. Il vous permet de questionner le Réseau maintenance sur des problèmes spécifiques et de bénéficier de la compétence des spécialistes qui font la profession.

Si vous retransmettez ce bulletin, pourquoi ne pas encourager vos amis et collègues à s'y abonner. Cela nous aidera à jauger la popularité du service. Si vous souhaitez ne plus être destinataire de Réseau maintenance dernière, signalez-le nous par un courrier électronique précisant l'adresse à désabonner envoyé à : afim@afim.asso.fr.

Réseau maintenance dernière est diffusé à 12 500 personnes.
Directeur de la publication : Claude Pichot (01 56 56 29 29)

 

 

[ Application de la loi Informatique et Libertés ]

retour

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à afim@afim.asso.fr.

Copyright Afim© 2020 - Mentions légales